Analyse tensorielle des réseaux

Page personnelle d'Olivier MAURICE

SOMMAIRE
  1. Sur l'auteur- CV HaL - ORCID
  2. Sur le groupe CESIR
  3. Sur l'analyse tensorielle des réseaux
  4. Ouvrages de l'auteur
  5. Vidéos
  6. Articles dans Res-Systemica
  7. Outils en ligne



Sur l'auteur

ORCID : https://orcid.org/0000-0003-1920-7143
CV HaL : https://cv.archives-ouvertes.fr/olivier-maurice
IEEE : IEEE proceeding library
AFSCET - CESIR : https://www.afscet.asso.fr/cesir/grpe-cesir.html
Scholar : Publications recensées par Google Scholar
HaL : Publications déposées sous HaL
Thèse : Introduction d'une théorie des jeux dans des topologies dynamiques
HDR : Manuscrit d'habilitation à diriger la recherche
Un blog sur mon grand-père : Joseph Pigassou


Quelques autres publications : Exercices, cours, ...
Copies d'écran du cours sur la CEM à l'ENSEA (2021) : PDF


Maintenant paru :


https://www.fnac.com/SearchResult/ResultList.aspx?SCat=0&Search=miscela+de+physique%2C+syst%C3%A9mique+et+%C3%A9lectronique&sft=1&sa=0





Sur le groupe CESIR


Le GROUPE CESIR pour "Contrôle des Equipements et Systèmes en Interactions avec Risque" est un groupe de réflexion sur la modélisation des systèmes complexes, c'est donc de fait un sous-groupe de l'AFSCET; modélisation portant sur la prédiction des risques attachés au fonctionnement de ces systèmes du fait de leurs nombreuses interactions propres ou avec leur environnement. Le groupe se base sur le formalisme de l'analyse tensorielle pour développer ces démonstrations ou argumentations autour du sujet. Il organise des workshops, des réunions d'échanges, porte des articles et des ouvrages réalisés par ses membres. L'adhésion au groupe CESIR se fait en contactant Olivier MAURICE : olivier.maurice@e-nautia.com, sujet : CESIR.
L'AFSCET et le groupe CESIR : CESIR


Sur l'analyse tensorielle des réseaux


Face à une multitude de méthodes particulières permettant chacune la mise en équation d'un système physique spécifique représentable par des réseaux électriques équivalents, le calcul tensoriel permet une systématisation qui, non seulement a la propriété de s'appliquer à n'importe quel système quel que soit sa complexité, mais offre également un examen méthodique des circuits, de les décomposer en éléments simples, de les superposer ou de les interconnecter. Finalement, l'analyse tensorielle se révèle être un moyen général de synthèse et d'analyse des réseaux. Cdt Kaufmann
La méthode de Kron modifiée (MKME = Modified Kron's Method for EMC) reprend les fondamentaux de l'analyse tensorielle des réseaux (Tensor Analysis of Networks : TAN) de Kron étudiée par Kaufmann mais l'applique à une structure topologique de graphes généralisés et non plus restreinte à des circuits électriques équivalents, y ajoute les concepts de Cordes et d'espace des moments pour le rayonnement électromagnétique, et s'appuie sur la topologie algébrique pour justifier ses développements.
L'analyse tensorielle des réseaux étendue (xTAN) encapsule les évolutions de graphes dans un arbre de jonctions, en parallèle d'un arbre de jeu. Cette nouvelle méthode permet la modélisation de systèmes complexes au sens de la systémique. O.Maurice


ERRATUM


Essayant d'appliquer la règle de Feynman "toujours savoir refaire ce que l'on a déjà fait", je retiens les grandes lignes et principes et sauf lors d'applications, n'accorde que peu d'importance aux détails et symboliques. Je ne dis pas que c'est une qualité, mais ma capacité de réflexion n'embrasse pas simultanément les deux aspects. De fait je fais souvent des erreurs dans mes écrits que les spécialistes corrigent d'eux-mêmes mais je me suis dit qu'a minima, je pouvais ici relater certaines d'entre elles. O.Maurice




Modèle de Branin : J'ai souvent hésité sur le signe du terme de couplage Z12 de ma projection du modèle de Branin dans l'espace des mailles. Partant des écrits de C.R.Paul, je ne me suis pas méfié au départ sur le fait que dans la description nodale, le signe de la fém reportée à gauche ne se pose pas de la même façon qu'en méthode modale. De fait la fém reportée à gauche étant dans la convention de signe usuelle dans le sens contraire du courant de maille sortant de la maille de gauche modélisant la ligne (entrée de ligne), nous avons suivant l'équation de Branin : e1 = -(Vd - Zc Id).exp(-tau p).

Alors qu'à droite la fém est dans le même sens et s'écrit e2 = (Vg + ZcIg).exp(-tau p). Comme Vg vaut Ro Ig, nous trouvons dans les deux cas une forme :

            ex = (Rxx - Zc).exp(-tau p)    (1),                 Rxx impédance de charge ou de source, ex = e1 ou e2
        

Dans pas mal de mes écrits je n'ai pas prêté attention à ces signes et une erreur de signe intervient souvent sur e1. C'est un piège car en fréquence le déphasage correspondant n'impacte souvent pas les résultats. Ce n'est pas le cas dans le domaine temporel où il faut bien respecter la détermination des signes comme dans l'équation (1).





Ouvrages de l'auteur (auteur ou co-auteur)


Bookelis : Publications chez Bookelis
Hermès-Lavoisier : Publications chez Hermès-Lavoisier
IET : Publication chez IET

Vidéos

Présentation invitée à SGE2014
Présentation à la conférence IET sur le thème "CEM et fiabilité"
Mes compositions de guitare

Articles dans Res-Systemica

Systems as moving and grouped manifolds
Financement de la recherche d'une structure privée
Some reflexions about Pynting's vector
Robert Vallée et la boucle épistémo-praxéologique
Inauguration de l'amphithéâtre Robert Vallée au laboratoire IRSEEM de l'ESIGELEC
Objets géométriques et méthodes tensorielles de Gabriel Kron : notions élémentaires
réseaux de neurones et CEM, perception cybernétique du signe
De l'usage des outils de simulation en CEM
Méthodologie "BISE" : Bio Inspired System Engineering
Kilometric detection model of small, agile targets using a single emitter scanning lidar

Outils en ligne

Modélisation d'une ligne monofilaire
Modélisation d'une ligne monofilaire : source jupyter notebook
Modélisation de 2 antennes couplées
Modélisation de 2 antennes couplées : source jupyter notebook
Etage amplificateur avec charge résonante
Etage amplificateur avec charge résonante : source jupyter notebook